Karien van Gennip à la COP21 : « Il n'y a pas de planète B. »

Karien van Gennip à la COP21 : « Il n’y a pas de planète B. »

Karien van Gennip, CEO d’ING Bank France, était à la COP21 pour évoquer l’action de la finance privée pour le climat.

Ce vendredi matin, Karien van Gennip, CEO d’ING Bank France et membre du programme UNEP Finance Initiative des Nations Unies, participait à la conférence de presse de l’Agenda de l’action Lima-Paris (LPAA), afin d’y présenter le rôle clé qu’a à jouer le secteur financier pour le climat.

« Il n’y a pas de planète B », a-t-elle ainsi déclaré. « C’est sur cette planète que nous vivons et il n’y a pas de planète B. Le monde change, nous dépassons chaque jour les limites naturelles et je pense que nous nous sentons tous responsables. C’est ce que je ressens en tant que mère et en tant que professionnelle. »

« En tant que banque, notre impact peut être important en faisant les bons choix de financements. » Karien van Gennip en a profité pour rappeler qu’ING refusait par exemple de financer les mines de charbon et agissait de manière positive, grâce aux obligations vertes, émises il y a quelques semaines.

Après avoir rappelé la publication il y a quelques semaines du Manifeste pour un impact positif, elle a finalement conclu son intervention en affirmant que « le marché a faim d’investissements dans les projets durables ».

Le replay est disponible à l’adresse suivante : http://unfccc6.meta-fusion.com/cop21/events/2015-12-04-09-30-lpaa