Un engagement toujours plus fort en faveur du développement durable

Un engagement toujours plus fort en faveur du développement durable

Pionnier des prêts liés au développement durable suite à l’octroi d’un crédit historique à Philips en 2017, ING accentue actuellement son engagement en faveur de la finance responsable avec le lancement d’un prêt sur mesure indexé sur l’amélioration des performances en matière de développement durable (Sustainability Improvement Loan)

Le taux d’intérêt du prêt n’est plus lié, comme avec le crédit octroyé à Philips, à la réalisation d’objectifs de développement durable mesurée par une agence extérieure, mais directement à la réalisation des objectifs propres du client en matière de développement durable.

Le prêt indexé sur l’amélioration des résultats en matière de développement durable permet aux entreprises plus performantes en la matière de bénéficier de conditions plus avantageuses.
ING a octroyé plusieurs de ces prêts au second trimestre, et notamment un crédit à Renewi, une entreprise de recyclage de premier plan qui transforme les déchets normalement destinés à être incinérés ou enfouis en produits de valeur. Le taux d’intérêt du crédit dépend des performances environnementales de Renewi dans des domaines tels que le recyclage, l’évitement d’émissions de carbone et l’efficacité de la flotte de l’entreprise.

Révolutionnaire

Toby Woolrych, directeur financier de Renewi, se dit ravi de ce dispositif vert novateur et révolutionnaire. « Ce prêt, qui nous permet de bénéficier de sources de financement sûres sur le long terme, témoigne de l’adéquation entre la priorité que nous donnons au développement durable et notre approche en matière de financement. »

Leonie Schreve, à la tête du département Sustainable Finance chez ING, affirme que Renewi a renforcé ses normes déjà strictes en matière de développement durable en se fixant des objectifs encore plus ambitieux en la matière.

Cinq autres banques

L’engagement de Renewi à l’égard du développement durable ne lui a pas seulement permis de gagner la confiance d’ING mais de cinq autres banques également qui ont couvert le prêt vert de 550 millions d’euros consenti à l’entreprise. ING a coordonné la transaction avec ABN AMRO pour tout ce qui concerne le développement durable.

Ce prêt fait partie d’un ensemble d’autres crédits similaires accordés ces trois derniers mois à Royal DSM, société internationale à visée scientifique spécialisée dans la nutrition, la santé et une existence durable, et à Gecina, société européenne majeure spécialisée dans l’immobilier résidentiel.

Prêts indexés sur l’amélioration des performances en matière de développement durable

La portée des prêts indexés sur l’amélioration des performances en matière de développement durable dépasse celle du concept de « Green Loan » dans la mesure où ces prêts sont spécifiquement liés à la capacité de l’emprunteur à atteindre ses propres objectifs de développement durable ou à l’amélioration de l’évaluation globale de l’emprunteur en matière de développement durable ou de sa note sur le plan de la performance ESG (environnement, social et gouvernance). Dans ce contexte, les critères sociaux et de gouvernance sont tout aussi importants que les aspects environnementaux.