ING émet sa deuxième obligation verte

ING émet sa deuxième obligation verte

ING annonce avoir émis avec succès 1,5 milliard d’euros d’obligations vertes sur 12 ans et 1,25 milliard de dollars d’obligations vertes sur 7 ans, ce qui constitue la deuxième émission verte de son histoire. Les fonds collectés serviront à financer un portefeuille de prêts verts composé de prêts nouveaux et existants dans la catégorie des énergies renouvelables et celle de la construction durable. 

Si nous proposons régulièrement des obligations vertes structurées à nos clients, c’est seulement la deuxième fois qu’ING émet une obligation verte par ses propres moyens. La première, émise en novembre 2015, a permis de lever environ 1,2 milliard d’euros pour financer des projets durables tout en visant à accélérer le développement du marché des obligations vertes, qui n’en était qu’à ses balbutiements. 

Cette année, près d’une décennie après son lancement, le marché des obligations vertes est en passe d’atteindre 210 milliards de dollars, contre une progression de 162 milliards de dollars en 2017, selon une étude de la Climate Bonds Initiative. Nous avons structuré 12 obligations vertes pour nos clients en 2017, et ce nombre est passé à 15 à la fin du troisième trimestre 2018.

” Il est clair que les investisseurs cherchent de plus en plus à utiliser leurs portefeuilles contre la menace grandissante du réchauffement climatique “, déclare Leonie Schreve. ” Nous devons créer un impact avec notre argent et donner aux investisseurs les moyens d’en faire de même. “

Un impact plus important dans le domaine du financement

ING s’est engagée à mieux comprendre l’impact de ses activités de prêt et à collaborer avec ses clients pour progresser vers une économie à faibles émissions de carbone et une société autosuffisante. C’est au travers du financement que nous apportons notre meilleure contribution à un avenir durable en nous appuyant sur une série d’objectifs et de cibles clairement définis.

A titre d’exemple, nous avons annoncé en septembre que nous commencions à aligner notre portefeuille de prêts, représentant 600 milliards d’euros, sur l’objectif de l’Accord de Paris en vue de limiter le réchauffement climatique bien en deçà des deux degrés. Nous utilisons pour cela une méthode d’évaluation innovante que nous avons contribué à mettre en place : l’approche Terra

Notre portefeuille de financement responsable englobe notre portefeuille de financement climatique (financement des sociétés et secteurs contribuant à contenir le réchauffement climatique en deçà de deux degrés), notre portefeuille à impact social et notre financement des leaders ESG dans les différents secteurs. Notre obligation verte servira à financer notre portefeuille de financement climatique.

Reporting transparent

L’obligation a été pré-certifiée par la Climate Bonds Initiative. En outre, nous continuerons d’assurer un reporting transparent concernant nos obligations vertes, en nous appuyant sur le cadre que nous avons mis en place en 2015. 

Nous entendons rendre compte chaque année de l’allocation et de l’impact des produits de notre obligation verte concernant le « Portefeuille de prêts verts admissibles », au moins au niveau des catégories et pour l’ensemble des obligations vertes d’ING et des autres financements verts potentiellement émis. Vous pouvez consulter le rapport d’impact 2018

Le cadre des obligations vertes ING a été étudié par ISS-oekom, l’une des plus grandes agences de notation du monde, spécialiste des obligations vertes. Vous pouvez consulter sa Second Party Opinion.