ING participe à la plateforme basée sur la blockchain Forcefield

ING participe à la plateforme basée sur la blockchain Forcefield

ING rejoint la plateforme basée sur la blockchain Forcefield pour assurer un traitement post-transaction sur matières premières plus économique, plus sûr et plus efficace.

ING s’est associée à des entreprises de matières premières physiques et des établissements financiers de premier plan pour lancer Forcefield, un système de gestion des stocks basé sur la blockchain qui assure un traitement post-transaction sur matières premières plus économique, plus sûr et plus efficace.

Soutenue par le géant des technologies Accenture, Forcefield gère les matières premières tout au long de leur cycle de vie dans la chaîne d’approvisionnement. Elle utilise une blockchain, des capteurs de l’Internet des objets et des puces NFC (communication en champ proche) pour réduire les risques et les frais liés à la gestion des stocks physiques. En utilisant la traçabilité comme un outil de sourcing durable, Forcefield permet à la chaîne d’approvisionnement de contrôler la provenance et les attestations des produits tout au long de leur cycle de vie.

« Forcefield a été conçue par des experts du marché pour traiter des problématiques courantes de l’industrie. » a déclaré Mark Bradley, qui a coordonné Forcefield pour le compte des membres du consortium. « Toute la chaîne d’approvisionnement est représentée dans la conception des produits, car elle intègre les observations des membres du consortium et des utilisateurs. »

Forcefield est en open source et sera initialement axée sur les métaux affinés.