Communiqué de presse

12 février 2019

Belle dynamique d'ING en France en 2018 pour la Banque de Financement et d'Investissement et pour la Banque en Ligne

Belle dynamique d’ING en France en 2018 pour la Banque de Financement et d’Investissement et pour la Banque en Ligne

Paris, le 11 février 2019

  • ING Group a présenté, le 6 février 2019, de solides résultats pour l’exercice 2018, affichant un bénéfice net de 4,7 milliards d’euros.

  • En France, ING affiche à nouveau en 2018 un exercice bénéficiaire, avec un résultat avant impôts significativement supérieur à 100 millions d’euros, en hausse de 30% par rapport à 2017. La banque de Financement et d’Investissement (BFI) affiche une croissance de plus de 10% de ses revenus et se positionne cette année encore parmi les BFI de référence en France. Par ailleurs, la Banque en Ligne accélère la croissance du nombre de clients qui font d’ING leur banque principale et consolide sa position de leader de l’expérience client.

  • Pour Karien van Gennip, Présidente Directrice Générale d’ING en France : « ING en France propose un business model atypique, avec à la fois une Banque en Ligne et une Banque de Financement et d’Investissement, en croissance rentable depuis plusieurs années. Le marché français est un marché très compétitif et stratégique pour le Groupe ING. Dans un environnement en transformation, nous sommes convaincus de la valeur ajoutée d’ING : une banque solide et leader en Europe, innovante et agile, mettant la finance responsable et la qualité de l’expérience client au coeur de son modèle. »

Des résultats en progression de 30% par rapport à 2017

ING en France affiche pour 2018 un résultat avant impôts significativement supérieur à 100 millions d’euros, en hausse de 30% par rapport à 2017, en s’appuyant sur deux moteurs de croissance : la Banque en Ligne et la Banque de Financement et d’Investissement.

Ces résultats positifs sont le fruit du plan de transformation, initié en 2016, qui visait à consolider les positions d’ING en France, privilégiant une croissance en valeur plutôt qu’en volume. Prenant appui sur l’engagement des équipes, ce plan prévoyait l’élargissement de l’offre proposée par la Banque en Ligne pour développer les revenus hors livrets d’épargne, ainsi que l’accélération du développement de la BFI, au travers notamment de l’innovation et de la finance verte.

En 2019, ING en France continue d’innover en passant une large partie de son organisation en mode « agile », de façon à toujours mieux répondre aux besoins des clients et permettre à ses collaborateurs de gagner en autonomie. Cette évolution répond à notre volonté de créer un environnement stimulant pour les équipes, reconnue par le label Top Employer France obtenu en 2019 pour la huitième année consécutive.

Par ailleurs, ING en France réaffirme fortement sa responsabilité sociétale et environnementale, qui se traduit notamment par nos engagements en termes de diversité et de finance durable.

2018, une nouvelle année record pour la Banque de Financement et d’Investissement d’ING en France

Portée par le dynamisme du marché français en 2018, la BFI d’ING en France a conclu plus de 72 transactions pour un montant global de 5,4 milliards d’euros. Elle accompagne un grand nombre d’entreprises du CAC 40 et a su convaincre en 2018 de nouveaux clients comme les groupes La Poste, Altran, GFI Informatique, Vente-privée.com ou Eurofins.

Toutes les activités sont en croissance et deux nouvelles activités ont été lancées en 2018 : le conseil en fusion-acquisition et le leasing. L’équipe Real Estate Finance en France a été particulièrement active auprès de grandes foncières cotées, intervenant notamment comme « MLA » du financement d’acquisition et « Active Bookrunner » des émissions obligataires d’Unibail-Rodamco dans le cadre de l’acquisition de Westfield, ou en inaugurant un crédit responsable pour Gecina, dont la marge est indexée sur son rating GRESB : premier financement de ce type de l’industrie immobilière, récompensé par le « Bank Loan of the Year » attribué par Property Investor Europe.

Les activités de Financements Structurés ont également bénéficié d’un marché très porteur en matière de financements à effet de levier (LBO), enregistrant plus d’une vingtaine de transactions. Elles se sont illustrées en agissant en tant que « Bookrunner » d’opérations très visibles sur le marché comme Siaci Saint Honoré et Asmodée pour le compte de Charterhouse et de PAI Partners.

L’année 2018 a aussi été marquée par la participation active d’ING dans plusieurs financements responsables, avec notamment un rôle de coordinateur ESG dans un financement syndiqué pour EDF à hauteur de 4 milliards d’euros, ou la participation dans des crédits syndiqués durables de Danone et du groupe Accor. ING a également été «Bookrunner » sur les émissions de Green Bonds de La Poste et d’ENGIE. Ces financements démontrent sa capacité à mettre en oeuvre des solutions originales et à accompagner la transition énergétique, en ligne avec la stratégie du Groupe.

Sur le marché obligataire, ING a été très présente à travers plus de 35 mandats, se hissant dans le top 10 des classements sur le marché obligataire en France.

« Après une année 2017 record sur le marché français, 2018 continue sur cette lancée en affichant une croissance annuelle des revenus de plus de 10%. La qualité et la proactivité de nos équipes permettent à ING en France de se démarquer, en proposant à nos clients des produits de financement innovants. En 2019, nous allons poursuivre le développement de nos activités et approfondir nos relations avec nos clients français localement, mais aussi avec l’appui de notre réseau international, en continuant à les accompagner dans leur démarche de financement responsable », déclare Anne-Sophie Castelnau, Directrice de la Banque de Financement et d’Investissement d’ING en France.

La Banque en Ligne, ING (ex ING Direct), confirme en France son leadership en termes de relation client

Dans la course effrénée à la taille que se livrent de nombreux acteurs de la Banque en Ligne, ING a atteint la taille critique depuis plusieurs années avec 1 million de clients et se concentre sur une conquête qualitative, tournée vers l’expertise et l’expérience client.

Cet investissement permanent est reconnu par de nombreuses récompenses, en particulier le Prix Excellence Client décerné en 2017 et 2018, ainsi que la position de banque n°1 de la relation clients dans une étude « Que Choisir » menée sur un échantillon de 30 000 personnes.

Dans un environnement qui ne cesse de se digitaliser, ING garde depuis ses origines un souci constant de l’innovation pour proposer à ses clients une expérience digitale simple et fluide, en particulier sur le mobile, et pour étendre les services proposés, par exemple l’agrégation de comptes bancaires. La carte bancaire ING est ainsi hautement personnalisable par le client en toute autonomie : blocage et déblocage temporaire, activation et désactivation du paiement sans contact, personnalisation du code, des plafonds et des alertes.

Si ING présente les atouts d’une Banque en Ligne innovante, elle se distingue aussi et surtout par sa capacité à engager une relation durable avec ses clients, mettant l’humain au coeur de son dispositif. Cet engagement se traduit par la qualité de service du Centre de Relation Clients, alliant disponibilité (les conseillers ING sont disponibles 75 heures par semaine et répondent à 70% des appels en moins de 30 secondes) et expertise (équipes de conseillers spécialisés en crédit et en épargne financière, certifiés AMF). Très facile chez ING de joindre un banquier au téléphone ! Depuis quelques mois, ING en France propose également des échanges en visio-conférence entre client et conseiller, par exemple pour des bilans patrimoniaux.

Résultat du plan de transformation initié en 2016, ING en France offre aujourd’hui une large gamme de produits et enregistre en 2018 une croissance de 40% de ses revenus hors livrets d’épargne. Le nombre des clients qui font d’ING leur banque principale a progressé de 13% en 2018. L’année 2018 a également été marquée par une croissance de 70% des encours de crédit (prêt immobilier et prêt personnel) et par une progression de 20% de la collecte nette des produits d’investissement (assurance-vie et comptes-titres PEA).

ING en France continue d’investir pour son avenir, avec la poursuite du développement de l’offre de produits et services, la construction d’une plateforme digitale européenne qui va permettre d’offrir une qualité d’expérience client inégalée (en collaboration avec les entités d’ING en Espagne, Italie et République Tchèque) et avec le développement de nouveaux produits d’assurances issus du partenariat stratégique signé entre Axa et le Groupe ING en 2018.

« L’augmentation du nombre de clients qui font d’ING leur banque principale montre qu’une offre large et performante, associée à l’implication de nos équipes dans la qualité de la relation client, porte ses fruits. Nos clients peuvent gérer leurs comptes en toute autonomie au quotidien et peuvent également compter sur nos experts pour être accompagnés dans les moments-clés de leur vie. Plus on est digital, plus l’humain est important. » déclare Olivier Luquet, Directeur de la Banque en Ligne ING.