Communiqué de presse

29 juin 2017

Le rapport des français à l'argent :
​Quel rôle assigné à la banque de demain ?

Le rapport des français à l’argent :
​Quel rôle assigné à la banque de demain ?

Compte tenu de la situation économique, l’argent reste une préoccupation majeure pour les Français qui le perçoivent de plus en plus comme un facteur de sécurité (44% contre 34% en 2012). Mais cette conception de l’argent diffère fortement selon les revenus : 52% des Français gagnant plus de 5 000 euros par mois considèrent l’argent comme une liberté, alors qu’ils ne sont que 31% de ceux gagnant moins de 1 000 euros par mois.
Dans le même sens, dans une société qui va de plus en plus vite, les Français continuent de privilégier l’argent : ¾ des Français souhaiteraient en avoir davantage contre seulement ¼ qui préfèreraient disposer de plus de temps.

Un besoin d’autonomie facilitée par la mise en place de services bancaires digitaux et innovants.

95% des Français se sentent autonomes dans la gestion de leur argent et 89% d’entre eux s’estiment satisfaits de la manière dont ils gèrent leur argent.
Une autonomie permise par les outils mis à leur disposition pour s’informer, notamment par les banques : 92% des Français utilisent au moins un moyen d’information émanant d’une banque, comme son site internet ou encore ses documents d’information. En outre, ces sources sont considérées comme légitimes, puisque 77% Français se sentent bien informés des services proposés par leur banque.

Les Français sont-ils prêts à confier leurs finances à un robot ?

Pour 95% des Français, il est facile de suivre son compte courant. Mais si la gestion quotidienne est considérée comme simple, les types d’activités bancaires requérant une expertise financière plus poussée sont considérés comme moins évidents à comprendre et nécessitent un accompagnement spécifique par un spécialiste. Ainsi, seuls 12% des Français estiment qu’il est très facile d’être informés des opportunités de placements et 14% d’évaluer la rentabilité de leurs placements bancaires.
Autre moment clé : le changement de vie, dont 66% des Français rêvent. C’est dans ces étapes importantes de la vie des Français qu’ils souhaitent être accompagnés et que leur banque leur propose des solutions personnalisées. C’est le cas à la fois quand ils s’engagent dans un projet de vie choisi (33%) comme un mariage, l’achat d’un logement ou encore la création d’une entreprise, mais encore davantage si le changement de vie est subi (37%) comme un divorce, une perte d’emploi ou un héritage.

MÉTHODOLOGIE DE L’ÉTUDE :

Harris Interactive a mené cette enquête en ligne entre le 10 février et le 21 février 2017 en interrogeant 2 002 personnes représentatives des Français âgés de 18 ans et plus. La méthode des quotas et de redressement a été appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé(e).