Renforcement des solutions de paiement mobile en Belgique avec la fusion de Payconiq et Bancontact

Renforcement des solutions de paiement mobile en Belgique avec la fusion de Payconiq et Bancontact

Afin de répondre à la demande croissante des consommateurs souhaitant payer leurs achats en ligne et en magasin grâce à leur smartphone, les applications belges de paiement Payconiq et Bancontact ont annoncé leur fusion prochaine qui débouchera sur une seule entreprise : « Bancontact Payconiq Company ».

Avec la raréfaction de l’argent liquide dans la société, les paiements mobiles deviennent la nouvelle norme : deux Belges sur trois ont rarement des espèces en poche et parmi les personnes interrogées, 29 % pensent même que l’argent liquide aura disparu dans dix ans. Plus de la moitié des Belges (60 %) préféreraient utiliser les paiements mobiles partout et tout le temps.

En 2017, Bancontact et Payconiq ont traité ensemble 15 millions de paiements mobiles, un nombre quatre fois supérieur à celui de 2016. La fusion réunira sous un seul et même toit expertise et innovation, ce qui permettra de répondre à la demande de plus en plus pressante de solutions de paiement sûres, performantes et conviviales. L’une d’entre elles sera la nouvelle application Payconiq Bancontact.

Ivo De Meersman, président du Conseil d’administration de Payconiq Belgium : « La nouvelle société a pour ambition de mettre les paiements mobiles à la disposition de tous les commerçants, y compris ceux qui ne peuvent pas encore accepter les paiements électroniques aujourd’hui. »

Payconiq, une initiative conçue dans le centre d’innovation d’ING, permet d’effectuer des paiements mobiles de manière instantanée et directe, sans que les commerçants aient besoin d’un terminal de paiement spécifique. Les utilisateurs peuvent utiliser l’application pour payer instantanément leurs achats en ligne et en magasin depuis leur téléphone, leur compte bancaire étant couplé à l’application. L’application et la carte Bancontact sont communément utilisées par les magasins en ligne, les détaillants, les commerçants et les banques, permettant ainsi à un grand nombre de consommateurs belges d’avoir recours à ces solutions de paiement.

Cinq banques se rangent derrière la nouvelle entreprise belge : AXA Banque, BNP Paribas Fortis, Belfius, ING et KBC, quatre d’entre elles étant déjà actionnaires de Payconiq Belgium. Toutefois, les clients de ces banques ne seront pas des privilégiés, puisque tous les consommateurs en Belgique pourront tirer parti de ces nouvelles solutions de paiement.

La fusion devrait être finalisée au deuxième trimestre 2018.